vendredi 17 juin 2016

A la rencontre des girafes

Mathilde est revenue très inspirée du voyage d'études à Reggio Emilia. Je l'ai donc encouragée à mettre en pratique cet élan créatif. Cette expérience formative lui a rappelé à quel point cette vision de l'enfant plein de ressources, dont le potentiel est unique et qui apprend au moyen de cent langages différents est riche.
Elle a donc observé les enfants, écouté leurs discussions. Après avoir observé l'intérêt pour un livre de la part de certains enfants, elle leur a proposé d'aller plus loin.

Voici un petit résumé de ses observations:

Nous avons lu l’histoire « Bleue et Bertille » après le goûter. C’est l’histoire de Bertille, une girafe qui adore ses petites routines jusqu’au jour où elle rencontre Bleue, une giraffe…bleue.
Quelques jours plus tard, M. a apporté deux masques de girafe, une jaune et une bleue. Elle m’a demandé de relire l’histoire et plusieurs enfants du groupe sont venus l’écouter.
Ensuite, j’ai projeté sur le mur un fond qui leur faisait penser à l’histoire et j’ai proposé aux enfants d’animer ce fond avec des animaux en bois et en plastique.
Plus tard, quelques enfants m’ont demandé de peindre et je leur ai demandé s'ils savaient déjà ce qu’ils voulaient peindre. Ils m’ont dit « Bleue et Bertille ! ». Je leur ai demandé de quelles couleurs ils avaient besoin et j'ai noté leurs paroles pendant qu'ils peignaient. 





"Là c'est Bleue et là c'est Bertille et là c'est la pluie qui tombe" (Z.)
"C'est Bleue" (N.)
"C'est Bleue et Bertille, elles sont amoureuses" (A.
"Je te dis pas ce qu'elles font, Bleue et Bertille!" (N.)
Bleue et Bertille qui vont dans la forêt (M.)

Suite à cet intérêt naissant pour les girafes, les enfants ont développé une envie d'en savoir plus sur la savane et sur les animaux qui la peuplent. Les questionnements s'en sont suivis:

"Pourquoi les girafes ont des tâches?" 
"Qui court plus vite, le guépard ou la girafe?"
 "Je crois le guépard"
"tu crois que le lion saute?" 
"non, pas du tout" 
"qu'est-ce qu'elle mange une girafe?" 
"des mouches!" 
"elles sont grandes jusqu'au plafond?" 
"tu crois?" 
"même pas!" 

Le groupe d'Elizabeth s'intéresse aussi au thème de l'Afrique et Elizabeth a mis en place différentes activités dans l'atelier qui s'est transformé en lieu de découverte des sons, des couleurs et des mouvances des animaux sauvages. Nous avons donc aussi pu passer une matinée dans cet espace afin d'explorer l'Afrique avec différents supports: argile, vidéos, peinture, petits animaux, coin "théâtral".

Une multitude de girafes différentes!
"Regarde elle est géante la mienne!" (E.)
"Look this my giraf, you see?" (B.)
Parfois les enfants ont eu envie de poser leur peinture sur la table lumineuse...
"un monstre en Afrique la nuit, regarde sa couleur" (E.)
"Look I'm making decorating my elephant!" (S.)


"Please close the door so we can be in peace, we need to work in peace!" (B.)


Quelques jours plus tard j'ai proposé aux enfants un parcours de motricité (pas en lien avec l'Afrique) et en le parcourant ils se sont spontanément "transformés"en animaux de la savane: 

"I am a hyena!" (S.) "I want to be a hyena too!" (Z.

Les enfants vous connaissez la hyène?

"oui c'est un animal avec des dents pointues" (M.)

Après les questionnements et les hypothèses que les enfants ont pu explorer, je leur ai ensuite proposé de regarder une petite vidéo sur les habitudes de la girafe: comment fait-elle pour boire? A quoi doit-elle faire attention pour ne pas se faire attraper par le lion? 

"tu vois le lion saute j'avais raison!" (M.)

Les explorations et découvertes continuent...
Un atelier "tâches des animaux d'Afrique" proposé par Mathilde
Mise en scène d'un village Africain: percussions, hamac, jeux de rôle, vidéos








dimanche 12 juin 2016

Bringing the nature inside...

On a day when the weather is cool and a bit rainy, we bring the nature inside.  Throughout the year, many of the children have expressed interest in visiting and exploring far off places.  With expansive pictures projected on the wall, special lighting, and the sounds of gentle rain and exotic birds, it feels like we have been transported to the jungle for the morning...







"On fait les tours.  On est les tigres!" Grrrr!










samedi 11 juin 2016

Fraises, radis et compagnie

Jardinage à L'ecoline


Au début du printemps, nous avons demandé aux enfants s'ils avaient envie de planter des légumes, fruits ou aromates sur la terrasse de l'Ecoline. 
Les fraises, les framboises, les tomates et la menthe  sont venus en tête de liste, puis les radis, la salade, les haricots et les fleurs comestibles. Nous avons aussi planté des betteraves, du basilic, du romarin, de la mélisse, du thym, de l'origan, des tournesols, de la rucola, des courges, courgettes et du romarin.

pour commencer, préparer les pots avec une belle terre enrichie de compost

c'est lourd, il faut collaborer


Au début du printemps nous avions semé des graines à l'intérieur,
Au mois de mai, c'est enfin le moment de les rampoter.

"Une graine! Mais elle est vide... Pourquoi? M. pense qu'elle a été mangée par des oiseaux, E. pense qu'elle était vieille. Nos livres de jardiniers en herbe nous donnent la réponse, il s'agit de l'enveloppe de la graine qui a germé. appelé tégument.
Il faut être très délicat avec ces pousses fragiles





En rabattant la terre autour du planton de betterave, nous lui souhaitons de la force, de bien profiter du soleil et de la pluie et nous la remercions d'avance pour ses bons fruits!
Quelques semaines plus tard...

"Il n'y a plus de fleurs" remarque N. "Il y a des petites fraises vertes" observe A. "Elles sont pas encore mûres",  explique E.


Tous les groupes ont l'occasion de faire des visites guidées du jardin. Ceux qui ont planté expliquent parfois aux enfants des autres groupes qu'est-ce qui est entrain de pousser




Je peux goûter? demande E.

Z et A. sont toutes excitées... Z. m'appelle "Angeline, Angeline, tu as vu les haricots? Ils ont grimpé sur le bois" Ils ont poussé très haut!

Ca, c'est des fleurs de tomates, j'ai les même à la maison, explique L.


Et parfois il y a des petites surprises de la nature...

Cette "mauvaise herbe", c'est du chénopode, une plante sauvage comestible. Elle est venu avec le vent? Demande E. Elle était déjà dans la terre pense R.

Les Radis de A à Z


Les radis semés très proches doivent maintenant être éclaircis.
Nous profitons pour récupérer les fanes très nutritives pour en faire un pesto.

Les grands préparent le pesto pour le goûter et pour une dégustation pour les parents

miam...

Et moins d'une semaine plus tard, les radis sont déjà prêts!
Visiblement , les plantes sont contentes à L'Ecoline, elles apprécient les bons soins des enfants!


Nous les mangerons "à la croque-au-sel"!

Vive les fraises!

Fin mai. nous récoltons nos premières fraise, les enfants ont été très patients, et maintenant, c'est la fête!

Je propose de goûter le mélange fraise-menthe, les enfants aiment beaucoup.

L. observe les stolons de fraises, j'explique que c'est comme cela que la fraise se multiplie et que nous pourrons mettre des pots de terre autour des fraisiers pour obtenir de nouvelles plantes!

En balade, M. remarque "regardez, c'est les fleurs des fraises".  E rajoute "c'est des fraises des bois". "c'est comme à l'Ecoline", remarque B.

utilisons nos sens

mmh! Ca sent bon, dit E.

Les tomates, elles ont des petits poils, observe E.

récolte de mélisse et menthe

préparation de tisane du jardin

Parfaire nos connaissances


Un matin, au jardin, A. demande pourquoi il faut arroser les plantes. Ch. avait justement amené un livre de la maison sur le jardinage avec les enfants. Nous observons ensemble ce livre et apprenons ce que c'est que la photosynthèse. 

D déclare "la tige, c'est comme un aspirateur" L. savait déjà que les plantes nous offrent l'air que l'on respire. A. répond que les forêts c'est important.
Un autre jour, nous découvrons que nos tournesols sont envahies de pucerons et ... surprise, d'une coccinelle qui a pondu des oeufs!

(photo prise sur le net, petit problème avec la photo prise à l'Ecoline)
En classe, nous allons chercher le dernier La Salamandre dont le thème du mois est justement...les coccinelles.
Nous apprenons qu'elles sont les amies du jardinier car elles mangent les pucerons. Nous allons aussi les observer sur des orties, avec des loupes et leur fabriquons une "maison". 
Et nous avons la chance d'accueillir le grand frère d'un élève qui a travaillé sur ce thème pendant plusieurs semaines dans sa classe. Il nous a fait un petit atelier sur les coccinelles pour parfaire nos connaissances. 
J'imagine que ces insectes nous accompagnerons probablement encore jusqu'à cet été, et peut-être aurons-nous la chance de voir éclore "nos" oeufs! A suivre...